AccueilParrainageAu sujet du projet

Au sujet du projet

Le projet de parrainage Statues en Ville a démarré pendant l’année scolaire 1995-1996. L’idée originaire vient du président du Conseil culturel à l’époque, Gaspar Warnier, qui s’est inspiré sur les Pays-Bas et l’a introduite au Centre culturel Scharpoord.

Pendant toutes ces années, le projet a fait partie du fonctionnement culturel et culturel historique de la commune de Knokke-Heist, auquel le Conseil culturel, ‘vzw vrij Atelier”, le Centre culturel Scharpoord et le responsable de la surveillance et de l’entretien des œuvres d’art dans les espaces publics étaient concernés.

L’importance du parrainage n’est pas seulement l’ensemble des ateliers de travail, mais surtout le soutien dont les enfants bénéficient dans leur perception de l’art, apprendre à s’ouvrir à l’émotion que maintes œuvres suscitent et au message qu’elles émettent. Il est primordial d’associer via ce biais les enfants au processus culturel de la définition de l’art. Mais ce qui est encore plus important, c’est qu’ils sont assistés pour grandir et devenir des personnes plus riches, plus sûrs de soi-même et tolérants. Pas tous les enfants en ont l’occasion à partir de leur propre foyer. Nous espérons stimuler via ce projet d’une part, le sens artistique et d’autre part, le sens civique.

  • Sens artistique: un énorme engagement vis-à-vis de l’art et en particulier de statues ou de monuments. Nous y relions la valeur historique que la statue ou le monument porte en soi. Quelle est l’histoire de l’artiste ? Quelle est la signification historique de cette statue ?
  • Sens civique: susciter le respect et le sentiment de responsabilité pour le patrimoine.

Le projet cherche à atteindre les objectifs suivants:

  • Rendre les enfants conscients des statues et des monuments présents dans leur commune.
  • Susciter via cette sensibilisation un respect élevé et un sentiment de responsabilité vis-à-vis du patrimoine.
  • Les associer dans la valeur historique et celle de l’art.
  • Mettre tout en œuvre pour que les enfants aient un lien avec la localité (les statues comme points de repère, ‘landmarks’ dans une ville constamment évoluante).
  • Stimuler un plus grand intérêt pour l’art ou au moins les mettre en contact avec l’art, la faculté de penser de manière abstraite, aiguiser le sens de sentir et de perception.
  • Apprendre les œuvres et la vie de l’artiste.
  • Surveiller la situation de la statue ou du monument et de son environnement. C’est quasi une tâche préventive.

Imprimer E-mail