AccueilOeuvres d'artAguirre y Otegui (Van Bunnenplein)

Philip Aguirre y Otegui - Poort et Kolom

Van Bunnenplein, Knokke

Au sujet de la statue:

aguirre-poort-01-640

Dans le cadre du plan 2020 de redynamisation de la zone commerçante formée par la Lippenslaan, la Kustlaan et la Dumortierlaan, l’artiste Philip Aguirre y Otegui expose temporairement deux sculptures monumentales sur la Van Bunnenplein en collaboration avec la commune de Knokke-Heist.

L’œuvre sculpturale de Philip Aguirre y Otegui (1961, Anvers) est principalement constituée de compositions en polyester enrichi à la poudre de fonte ou en bronze patiné. L’artiste s’intéresse surtout au thème de l’humain dans sa relation avec son prochain, le monde et la nature.

Poort (2019) repose sur l’esquisse d’un homme et d’une femme qui se tiennent par les épaules. Ainsi appuyés l’un contre l’autre, ils évoquent l’image d’une porte. Installé sur la Van Bunnenplein côté Zeedijk, ce geste à forte portée symbolique représente le passage du centre-ville à la digue et vice versa.

Kolom(2017) met davantage l’accent sur le langage formel. Cette sculpture est une version agrandie (x10) d’une petite maquette. Au pied d’un verre de champagne cassé, l’artiste vient déposer un foret réalisé à la main. Vue de la Kustlaan ou de la Lippenslaan, cette sculpture dynamique noue un dialogue formel avec les damiers de l’architecture avoisinante.

En 2020, l’artiste a créé une sculpture monumentale permanente en briques pour l’école primaire communale de Pluim, nichée au n° 182 de la Kragendijk, à Knokke-Heist, pour le compte de la Ville de Knokke-Heist. Pour plus d’informations

Cette sculpture peut être visitée tous les jours de 10h à 17h

A sujet de l'artiste:

Né en 1961 à Schoten, Philip Aguirre y Otegui est issu d’une famille qui a fui le Pays basque espagnol pour la Belgique en 1936. Il a étudié à la KASK (Académie royale des beaux-arts) et à l’Institut supérieur national d’Anvers. Aguirre, connu surtout comme sculpteur, vit et travaille à Borgerhout. 

Son œuvre sculpturale est principalement constituée de compositions en bronze patiné. Mais Philip Aguirre fait également appel à des matériaux comme la terre cuite, le plâtre, le ciment et l’époxy, éventuellement peints et enrichis de formes existantes et d’objets trouvés. Aguirre pratique aussi la gravure, la sérigraphie, le dessin, les collages et la peinture, qu’il agrémente souvent, une fois de plus, de collages de photos trouvées. « Je ne cherche pas, je trouve » : l’adage s’applique parfaitement à l’ouverture d’esprit de Philip Aguirre.

Outre son travail libre, Aguirre a créé en plus de trente ans de nombreuses sculptures pour l’espace public, tant en Belgique qu’en Afrique.

Philip Aguirre y Otegui témoigne de l’attitude artistique la plus naturelle possible – presque « primitive » – et propose systématiquement un art au plus proche de l’engagement humain et de la vie.

Outre ses expositions en solo et ses nombreuses expositions collectives, des sculptures de Philip Aguirre y Otegui figurent dans les collections publiques du Mu.ZEE (Ostende), de l’Université d’Anvers, du Kadehuis (Gand), de Kaprijke, Waasmunster et Ostende, de la Caserne Dossin (Malines), de Ndogpassi (Cameroun), d’Herentals, du Zorgcentrum Turnhout, du Buurthuis Opexwijk (Ostende), de Saint-Nicolas, de la Wolfabriek de Lot (Bruxelles), de l’Abbaye Saint-Sixte (Westvleteren), etc.

Philip Aguirre y Otegui a remporté l’International Award for Public Art en 2017. 

kolompoort
2017 et 2019
2020
1961
Schoten

Imprimer E-mail